Autres concerts

L’Espagne à la croisée de chemins

L’Espagne d’avant 1492

Oxyton et Ali Bidine

Ce concert mêlera chansons séfarades, airs de troubadours, Cantigas de Santa Maria et chansons arabo-andalouses apparus dans l’Espagne médiévale sous domination arabe (711-1492) et avant l’avènement de la polyphonie. Dans cette Espagne, où l’on commence à traduire les auteurs antiques, notamment Aristote et Platon par le grand médecin et philosophe Averroès, où l’on bâti l’Alhambra et la mosquée de Cordoue, où l’on développe l’hydraulique et rend possible de nouvelles cultures, apparaissent des instruments alors inconnus : rebab, vielle à roue, oud, luth, percussions… C’est de ce creuset unique qu’Oxyton cherche à mettre en lumière les sonorités, les esthétiques, les langues (galicien, judéo-espagnol, arabe classique, occitan) à l’aide d’un riche instrumentarium (luth, oud, guiterre, percussions, flûtes, doulciane).

___________________

Sur la route de Saint-Jacques

Musiques médiévales et traditionnelles

Les cantigas de Santa Maria, composées à la cour d’Alphonse le Sage (13e), sont des chants de louange à la Vierge. Ils nous disent mille choses, tant par leur histoire que par leur facture, sur le croisement des cultures lors des pèlerinages. C’est sur ce recueil que s’est penché Oxyton, en lui associant des pièces issues du répertoire traditionnel français racontant la vie des pèlerins en route pour St Jacques. A ces pièces sont également ajoutées des chants liturgiques issus des manuscrits médiévaux.

Ce programme a lieu en trois lieux et trois temps : sur un chemin avec les chants des marcheurs ; sur un parvis avec les cantigas, dans l’esprit d’une veillée ; dans une chapelle ou église avec des chants liturgiques.

Chant,  flaviol, flûtes à bec, luth médiéval, oud, tambours sur cadre et à baguettes, vièle à roue, cornemuse, hautbois…

Jeunes oreilles : Ce concert peut se décliner en concert commenté pour le jeune public, depuis la grande section de maternelle jusqu’au lycée.